balades en midi Toulousain


Aller au contenu

Menu principal:


Villemur sur Tarn

Villemur sur Tarn



Villemur sur Tarn

Commune située sur le Tarn près sa confluence avec le Lègue à 32 km au nord-est de Toulouse et à 26 km de Montauban. La ville est longée à l'extérieur par le Lègue. C'est une commune limitrophe avec les départements du Tarn-et-Garonne et du Tarn.

Histoire Les défenses La cité de Villemur-sur-Tarn a été fondée il y a plus de mille ans sur un site favorable à la défense. Elle est si remarquablement aménagée que cette place forte partage, avec le Mont-Saint-Michel, l'honneur de n'avoir jamais été prise, notamment par les Anglais qui, à l'époque de la guerre de Cent Ans, occupaient tout l'ouest et le sud-ouest de la France.
Tout d'abord, ses défenses naturelles étaient constituées par le large fossé de la rivière et par deux ravins profonds qui s'ouvraient sur la rive droite. Ces fossés au profil en V étaient quasi infranchissables pour un agresseur éventuel : le fossé Notre Dame, toujours visible aujourd'hui et qu'enjambe une voûte de briques, puis le ravin de Bifranc, comblé après l'inondation de 1930.
Le duc de Joyeuse, ligueur, y met le siège en 1592. Mais le sire de Rastignac et une troupe d’Auvergnats fidèles au roi Henri IV le repousse : ses troupes espagnoles sont jetées à la rivière, et lui est tué.

Les églises Une église Saint-Jean, mentionnée en 1124, est donnée à l’abbaye de Moissac entre 1115 et 1130 par le seigneur de Villemur. La chronique d’Aymeric de Payrac, abbé de Moissac de 1377 à 1406, mentionne que cette église appartient à l'évêque de Montauban. En charge du faubourg Saint-Jean et de sa campagne environnante, elle était vraisemblablement située dans la quartier Saint-Jean, près du cimetière et proche du port-bas. Le chapitre cathédral de Montauban y est transféré en 1562. Les guerres civiles et religieuses démolissent cette église, qui n'est pas reconstruite. En 1673 elle est signalée comme étant en ruine, et son service est transféré à l’église Saint-Michel, l'autre église de la ville.

L’église Saint-Michel a également été donnée, en 1124 ou 1125, à l'abbaye Saint-Théodard de Montauban par Pons et Pierre Rames. Un prieuré était associé à l'église, puisqu'il est donné par Pierre Bermond, abbé de Montauban, à l'abbaye de la Chaise-Dieu en 1260. Philippe le Hardi hérite du comté de Toulouse en 1271, et donc également de la seigneurie de Villemur : c'est l'occasion pour l'église Saint-Michel d'être en décembre 1271 le cadre de l'hommage rendu à Philippe par ses barons et seigneurs.
En 1382 l’église St Michel est reconstruite dans le style gothique toulousain, en brique ; et de nouveau en 1673 suite aux guerres de religion. Fieuzet, curé et doyen de la paroisse, souhaite la faire reconstruire à neuf dès 1834 : il la trouve mal sécurisée pour ses usagers et d'une architecture indifférente. Son vœu est en voie d'être exaucé en 1859, par l’architecte Jacques Jean Esquié. La nouvelle église est bénite le 2 juin 1859, à l'Ascension, par l'archevêque de Toulouse Jean-Marie Mioland, même s'il manque encore voûtes, clocher et ornementation. Les peintures du chœur sont réalisées en 1862 par Bernard Bénezet, de Toulouse. L'abside reçoit ainsi un Combat des bons et des mauvais et Création de l’homme ; l’hémicycle, des Béatitudes, Chute du paganisme, Établissement du christianisme et Sermon sur la montagne. L'ébéniste Gourdou orne le tour du chœur d'un beau lambris, et l’ancienne abbaye de Grand Selve (détruite pendant la révolution) fournit les stalles sculptées qui s’y appuient. La nouvelle église Saint-Michel est consacrée le 3 novembre 1863 par l'archevêque de Toulouse Julien-Florian-Félix Desprez. En 1885, elle reçoit sa nouvelle chaire, taillée dans la pierre par Laporte et sculptée par Maurette. Le clocher est achevé en 1876. Il abrite « Germaine » « Monseigneur » et « Alain-Marie », ses trois cloches.inaugure le 18 juin 1961 les nouvelles orgues installées en 1960 par la diligence de Maurice Puget[4].



Page d'accueil | Introduction | Vidéos | La Location | La région | Toulouse | Albi | Gaillac | Montauban | Castelnaudary | Villemur sur Tarn | Villefranche | Cordes sur ciel | Villages de charme | La gastronomie | Le Vignoble | Le Rugby | Littérature | Toulouse Lautrec | Claude Nougaro | Les restaurants | Plan du site


Il est : | chauvin.raph@orange.fr

Retourner au contenu | Retourner au menu